#1 – Momentanés.

Ces derniers jours, le temps m’a cruellement manqué ! Et quand enfin je pouvais m’adonner au blog et aux articles, l’appel du soleil se faisait plus fort. N’ayant pas envie de courir après les chroniques en retard, j’ai décidé de condenser mes dernières lectures en un feuillet, afin de repartir du bon pied.

Lire la suite

Une histoire des abeilles, Maja Lunde

Genre : Contemporain/Science-fiction 🇳🇴

409 pages

Note : 4 sur 4.

« Angleterre, 1852. Père dépassé et époux frustré, William a remisé ses rêves de carrière scientifique. Mais la découverte de l’apiculture réveille son orgueil déchu : décidé à impressionner son unique fils, il se jure de concevoir une ruche révolutionnaire.

Ohio, 2007. George, apiculteur bourru, ne se remet pas de la nouvelle : son unique fils s’est converti au végétarisme et rêve de devenir écrivain. Qui va donc reprendre les rênes d’une exploitation menacée chaque jour un peu plus par l’inquiétante disparition des abeilles ?

Chine, 2098. L’Effondrement de 2045 a laissé la planète exsangue. Comme tous ses compatriotes, Tao passe ses journées à polliniser les fleurs à la main. Pour son petit garçon, elle rêve de l’avenir réservé à l’infime élite. Seulement, un jour, Wei-Wen tombe dans le coma après s’être aventuré seul dans une forêt… Afin de comprendre ce qui est arrivé à son fils, Tao se plonge aux origines du plus grand désastre de l’humanité. »

Lire la suite

Quitter les monts d’automne, Émilie Querbalec

Genre : Science-fiction 🇫🇷

440 pages

Note : 3 sur 4.

[Lu dans le cadre du Prix Imaginales des Bibliothécaires 2021.]

« Recueillie par sa grand-mère après la mort de ses parents, la jeune Kaori vit dans les monts d’Automne où elle se destine à être conteuse. Sur Tasai, comme partout dans les mondes du Flux, l’écriture est interdite. Seule la tradition du « Dit » fait vivre la mémoire de l’humanité. Mais le Dit se refuse à Kaori et la jeune fille se voit dirigée vers une carrière de danseuse. Lorsque sa grand-mère meurt, Kaori hérite d’un rouleau de calligraphie, objet tabou par excellence, dont la seule détention pourrait lui valoir une condamnation à mort. Pour percer les secrets de cet objet, mais aussi le mystère qui entoure la disparition de ses parents, elle devra quitter les monts d’Automne et rejoindre la capitale. Sa quête de vérité la mènera encore plus loin, très loin de chez elle.

Débutant comme un roman initiatique d’inspiration japonaise, Quitter les monts d’Automne s’impose vite comme un récit d’aventure qui frappe d’abord par sa beauté et sa poésie, puis par sa cruauté et son érotisme subtil. »

Lire la suite

Homo Pacificus, Sam Kolchak

Genre : Science-Fiction 🇫🇷

345 pages

Note : 3 sur 4.

✅ La présence « frontale » d’extra-terrestres ; Un futur qui sonne juste ; En France !

🔴 Ouverture sur une scène d’action qui coupe l’immersion ; Dialogues trop « didactiques » (je ne vois pas d’autre mot, mais c’est l’idée) ;

[Un livre lu grâce à la plateforme simplement.pro. Merci à l’auteur pour sa confiance !]

« L’embrasement planétaire n’a pas eu lieu malgré la terrible et soudaine guerre thermonucléaire qui a ravagé une grande partie de l’Asie.
L’Humanité se trouve dans une impasse. Son taux de natalité, tombé à zéro, et des fanatiques, convaincus de l’arrivée imminente du jugement dernier, vont confronter l’Homme à ses démons.
Mais un premier contact extraterrestre va remettre en cause le peu de certitude qu’il restait sur cette planète. Amis? Ennemis? L’avenir devient plus que jamais incertain pour les habitants de la Terre. »

Lire la suite

Tous les robots s’appellent Alex, Jean Bury

Genre : Nouvelle de science-fiction

23 pages

Note : 3 sur 4.

✅ Une belle surprise.

🔴 RAS !

« Depuis des siècles, l’être humain a disparu de la galaxie. Les seuls vestiges de la civilisation terrestre se trouvent à bord d’un immense vaisseau spatial, le Gondwana, qui transporte à son bord Alex, un cyborg de quatorze ans, et Père, l’intelligence artificielle qui dirige sans partage le Gondwana.
Programmé pour imiter à la perfection l’être humain, Alex se questionne chaque jour davantage sur l’humanité, sa propre raison de vivre et le sentiment de solitude qui le gagne. À quoi bon imiter l’homme quand on est une machine ? Quel est le but d’une errance sans fin dans l’univers ?
À force d’interrogation, Alex va découvrir le troublant secret que Père lui cache depuis son assemblage… »

Lire la suite