Widjigo, Estelle Faye

Genre : Fantastique 🇫🇷

256 pages

Note : 1 sur 4.

Lu dans le cadre du P.I.B. (Prix Imaginales des Bibliothécaires) plus de détails en cliquant sur ce lien !

« En 1793, Jean Verdier, un jeune lieutenant de la République, est envoyé avec son régiment sur les côtes de la Basse-Bretagne pour capturer un noble, Justinien de Salers, qui se cache dans une vieille forteresse en bord de mer. Alors que la troupe tente de rejoindre le donjon en ruines ceint par les eaux, un coup de feu retentit et une voix intime à Jean d’entrer. A l’intérieur, le vieux noble passe un marché avec le jeune officier : il acceptera de le suivre quand il lui aura conté son histoire.

Celle d’un naufrage sur l’île de Terre-Neuve, quarante ans plus tôt. Celle d’une lutte pour la survie dans une nature hostile et froide, où la solitude et la faim peuvent engendrer des monstres… »

Lire la suite

Terre de sang et de sueur (La machine #1), Katia Lanero Zamora

Genre : « Allégorie politique » (d’après l’autrice, pour ma part je choisis de le ranger dans mes menus Historique et Dystopie parce que je ne sais clairement pas où le classer 😶) 🇧🇪

360 pages

Note : 4 sur 4.

Lu dans le cadre du P.I.B. (Prix Imaginales des Bibliothécaires) plus de détails en cliquant sur ce lien !

« Nés dans le confort de la famille noble des Cabayol, Vian et Andrès sont deux frères inséparables. Mais dans un pays où la révolution gronde et où les anciens royalistes fourbissent leurs armes pour renverser la toute jeune République, ils vont devoir choisir leur camp… Grande fresque familiale où les batailles politiques rejoignent les bouillonnements personnels, La Machine est une œuvre forte, absolue et puissante. »

Lire la suite

Je participe au PIB 2022 (Prix Imaginales des Bibliothécaires) !

Une nouvelle année commence, et avec elle, une nouvelle participation au Prix Imaginales des Bibliothécaires. Mes collègues et moi-même remettons le couvert pour une quatrième année. Pour rappel, les éditions précédentes avaient couronné les titres suivants :

Une bonne expérience, qui est tout autant l’occasion de faire de belles découvertes que de promouvoir les littératures de l’imaginaire. Le principe est simple : un comité sélectionne parmi les parutions francophones imaginaires de l’année précédente cinq titres, que les bibliothécaires inscrits vont devoir lire et départager entre janvier et mai. Et cette année, les nommés sont…

Lire la suite