Stardust, Neil Gaiman

stardust« D’un côté, il y a Wall, paisible village niché au sein d’une calme forêt anglaise. De l’autre, le Pays des Fées, univers d’enchantements, de sorcières, de licornes et de princes sanguinaires. Entre les deux, il y a le mur, l’infranchissable et épaisse muraille qui ceint le hameau et le sépare de Féerie. Infranchissable ? Pas tout à fait, puisque tous les neuf ans s’ouvre la Foire des Fées qui, durant un jour et une nuit, permet aux deux mondes de se rencontrer. Dans certaines circonstances, cependant, attendre si longtemps pour pénétrer en Féerie est impossible. Car quand on s’appelle Tristan Thorn et que l’on a promis à sa belle l’étoile filante tombée du firmament de l’autre côté du Mur, aucun obstacle ne saurait s’élever contre l’amour… »


Chose rare, j’ai d’abord visionné le film avant de lire le livre. Cela faisait longtemps que l’envie de découvrir Neil Gaiman me taraudait, alors quand je suis tombée sur cet exemplaire en brocante – une histoire que je connaissais – j’ai sauté le pas. Lire la suite »

Publicités