Le Lion de Macédoine – intégrale, David Gemmell

Le lion de macédoine
« Quatre cents ans avant Jésus-Christ. Sparte l’orgueilleuse, la cité guerrière, célèbre ses victoires… et plus personne n’écoute les oracles. Pourtant les présages se multiplient. Une guerre se prépare. Plus terrible que toutes celles qui n’ensanglanteront jamais la Grèce, elle mettra en jeu le sort de l’humanité. Le Dieu Noir s’est éveillé, il patiente dans l’ombre. Lorsqu’il prendra forme humaine, le mal déferlera sur le monde. Mais il reste un ultime espoir. Qui en sera porteur ? Xénophon, le glorieux général athénien ? Tamis, la sombre prêtresse qui manipule les fils de la destinée ? Ou Parménion, ce jeune sang-mêlé qui ose tenir tête aux descendants des rois… »

Genre : Fantasy 
Livre audio (environ 781 pages, soit 18 heures d’écoute)

Pour ma toute première écoute d’un livre audio, j’ai choisi de me replonger dans une histoire que je connais bien, pour l’avoir lue il y a quelques années. Unique Gemmell de ma bibliothèque, c’est aussi un sacré morceau (781 pages avec police minuscule dans mon édition intégrale de chez Mnémos) que j’avais envie de redécouvrir. Le format du livre audio a été parfait pour ça.

Nous suivons TRÈS principalement le personnage de Parménion, jeune sang-mêlé mi-sparte, mi-macédonien. Habitant à Sparte justement, il y a toujours été traité comme un paria par les autres habitants et par ses camarades de caserne. Car Parménion est un apprenti soldat, et très doué en plus. Excellent combattant et stratège prodige, ses multiples talents suscitent jalousie et ressentiment, et son caractère excessif n’arrange rien. Aussi, lorsqu’il se distingue au détriment du fils du Roi lors d’une épreuve prestigieuse, sa vie est rapidement mise en péril et il finit par quitter la cité, direction Thèbes, où son incroyable destinée auprès des plus grands commence.

La narration change parfois de point de vue pour nous rapprocher de Tamis, une vieille prêtresse qui a de bien sombres présages à empêcher. En effet, une entité mystérieuse, « l’esprit du Chaos« , met lentement en place son arrivée, pour semer le trouble parmi les Hommes.


Ce qui est fascinant dans ce livre qui s’inscrit dans la mouvance plus mythologique/antique de la fantasy est que Parménion a réellement existé. Général émérite sous Philippe II de Macédoine, puis sous celui de son fils Alexandre le Grand, il a vécu dans la période entre -400 et -300. Si les historiens connaissent plutôt bien son destin à l’âge adulte, bien peu de choses sont avérés sur le déroulement de son enfance et de son adolescence, ainsi que de ses jeunes années. Et c’est là que la plume et l’imagination de David Gemmell entrent en jeu. Sobriété pour la rigueur historique alternant avec phases magiques pures, l’utilisation de l’Histoire avec un grand H est parfaitement dosée, et l’on navigue sans cesse entre merveilleux et action. Gemmell a un réel don pour relater les batailles, qu’elles impliquent peu d’adversaires ou qu’elles soient titanesques. 
 
Tout le long du récit, un défilé des Grands de l’époque s’orchestrent, avec parfois les deux pieds dans la fantasy ; je pense notamment à ce moment hors-norme avec Aristote, et les gorgones, minotaures et autres centaures qui rôdent par-ci par-là. 
 
 
 
Malheureusement, le récit n’est pas exempt de défauts. Les faits historiques relatés, dans lesquels Gemmell nous explique en détail le rôle essentiel (et fictif), surtout dans la période Alexandre, prennent un air d’énumération machinale. L’histoire d’amour est maladroite et les émotions ne sonnent pas justes.
 
 
Et l’expérience audio ? Cela a été indéniablement plaisant, car avant tout, la voix était parfaite et m’a bien accroché. Cependant, je ne suis pas totalement sûre de réitérer la chose. Écouter un livre audio sans rien faire de mes mains m’a quelque peu lassé au bout d’un moment, alors je me suis adonnée à d’autres tâches en même temps, et mon attention a eu tendance à baisser. Le format ne m’est tout simplement pas forcément adapté.
VERDICT : PAS EXEMPT DE DEFAUTS !


 

Publicités