#4 – Throwback Thursday Livresque

Créé par le blog BettieRoseBooks, qui gère également le récapitulatif des liens, le Throwback Thursday Livresque reprend les codes de ce rendez-vous bien connu, en l’appliquant spécifiquement aux livres.

Et cette semaine, le thème est …

tbtl

 

Lire la suite »

Publicités

Le châtiment de l’empire (Les épées de glace #2), Olivier Gay

« Rekk le boucher, Rekk le sanguinaire est en train de croupir au fond d’une geôle crasseuse. Il n’est plus que l’ombre de lui-même. Et pourtant le meurtre de sa fille reste impuni. Sa soif de vengeance le ronge. Shani n’était alors qu’une servante, elle passait presque inaperçue mais par amour et par amitié, elle libérera le Boucher et ensemble ils mettront l’Empire à feu et à sang. »


1


Les + : Une conclusion audacieuse.

Les – : Les dialogues, faux et trop nombreux ; des invraisemblances.


Lire la suite »

#2 P.A.L.M. (Pile à Lire Mensuelle) – Janvier 2018

Bienvenue dans le rendez-vous de toutes les espérances et des desseins les plus saugrenus !

Le mois dernier, je ne me suis objectivée sur aucun nombre de livres en particulier ; parce que relâchement de fin d’année forcément, puis beaucoup, beaucouuuup de choses à faire. J’ai tout de même lu trois livres.

Janvier étant le mois des bonnes résolutions, voici une petite P.A.L.M. de cinq bouquins, des valeurs sûres comme on dit…Lire la suite »

Bilan annuel 2017

Une année de lecture se termine et une autre commence … Quel bilan tirer de 2017 ? Forcément, en première pensée me vient en tête que j’ai créé mon propre blog après avoir été simple spectatrice durant tant d’années. Une décision salutaire, puisque quoi de mieux que de parler de livres – aimés ou non – avec d’autres passionnés ? Puis, cela a aussi été l’occasion d’affiner mes préférences et de mieux me connaître en tant que lectrice. De mieux sélectionner et de constater que j’ai grandi, que mes choix de lectures d’autrefois ne sont plus ceux vers lesquels je me dirigerai forcément.

Cette année, j’ai donc lu un total de 38 livres, soit 18.801 pages. Avec des hauts, des très hauts même, mais aussi de sacrés bas (Prince captif, si tu m’entends (désolé pour les amateurs.rices)…).Lire la suite »

La justice de Kushiel (Imriel #2), Jacqueline Carey

Résumé : « Héritier d’une lignée mortellement dangereuse, le prince Imriel est troisième dans l’ordre de succession au trône de Terre d’Ange. Pion majeur sur l’échiquier politique, il n’a guère le choix de son destin. Lorsqu’il sacrifie l’amour au devoir, les dieux eux-mêmes ne peuvent rien pour le protéger des conséquences de ses actes. En Alba, de sombres puissances œuvrent pour utiliser ses propres passions contre lui.
L’aventure l’entraînera encore plus loin qu’il ne l’avait rêvé, jusqu’à un pays déchiré par la guerre où, d’une foi ancienne, une nouvelle est en train d’éclore.
Lorsque tout sera fini, la justice divine de Kushiel se fera sentir sur la Terre comme au ciel … »                               Chronique du tome 1


couv64574832


Les + : Quelle plume ! Quel sens du romanesque ! Quelle aventure !

Les – :


Lire la suite »

Les mots entre mes mains, Guinevere Glasfurd

« Quand Helena Jans van der Strom arrive à Amsterdam pour travailler chez un libraire anglais, la jeune femme, fascinée par les mots, a appris seule à lire et à écrire. Son appétit pour la vie et sa soif de connaissance trouveront des échos dans le cœur et l’esprit du philosophe René Descartes. Mais dans ce XVIIe siècle d’ombres et de lumières, où les penseurs sont souvent sévèrement punis, où les femmes n’ont aucun droit, leur liaison pourrait les perdre. Descartes est catholique, Helena protestante. Il est philosophe, elle est servante. Que peut-être leur avenir ? A partir d’une histoire d’amour avérée et méconnue, Guinevere Glasfurd dresse le portrait fascinant d’une femme lumineuse en avance sur son temps. Un roman de passion et de liberté sur fond de fresque envoûtante des Pays-Bas au « siècle d’or ». »


81DLaaW7w3L


Les + : Une belle retranscription d’une époque ; un sujet original.

Les – : Un poil trop de romance au détriment de sujets très intéressants.Lire la suite »

La servante écarlate, Margaret Atwood

« Dans un futur peut-être proche, dans des lieux qui semblent familiers, l’Ordre a été restauré. L’Etat, avec le soutien de sa milice d’Anges noirs, applique à la lettre les préceptes d’un Evangile revisité. Dans cette société régie par l’oppression, sous couvert de protéger les femmes, la maternité est réservée à la caste des Servantes, tout de rouge vêtues. L’une d’elle raconte son quotidien de douleur, d’angoisse et de soumission. Son seul refuge, ce sont les souvenirs d’une vie révolue, d’un temps où elle était libre, où elle avait encore un nom. Une œuvre d’une grande force, qui se fait tour à tour pamphlet contre les fanatismes, apologie des droits de la femme et éloge du bonheur présent. »


couv48373886


Les + : Le récit, non-linéaire ; des thématiques fortes ; une fin merveilleusement puissante.

Les – : /

Lire la suite »