Le roi des cendres (#1 La légende des Firemane), R.E. Feist

« Garn abritait cinq grands royaumes jusqu’à ce que le roi d’Ithrace et toute sa famille soient exécutés par l’ambitieux souverain de Sandura. Ithrace était gouverné par les légendaires Firemane à la crinière de feu, craints par les autres monarques. Désormais, il ne reste plus que quatre grands royaumes au seuil de la guerre. Mais on raconte que le fils du dernier roi d’Ithrace a survécu et qu’il est aux mains d’une société secrète nommée Quelli Nacosti, qui s’illustre dans l’infiltration des puissants. Inquiets, les quatre rois offrent une énorme récompense en échange de sa tête. Dans un petit village pacifique, Declan, apprenti forgeron, découvre les secrets de la fabrication du mythique acier royal. Jusqu’à ce que la guerre vienne à lui. Declan doit alors fuir et offrir ses précieuses connaissances au souverain de Marquensas, qui est peut-être le seul à pouvoir vaincre Sandura. Pendant ce temps, dans le domaine secret de Quelli Nacosti, trois amis apprennent l’art de l’espionnage et de la mort : Donte, Hava et Hatu, à la chevelure d’un roux éclatant… »


Genre : Fantasy   –   480 pages

Livre reçu dans le cadre d’un service presse de l’éditeur Bragelonne, via Netgalley.


Lire la suite »

Publicités

La maîtresse de guerre, Gabriel Katz

« Dans le même univers que celui du Puits des mémoires, Kaelyn, fille d’un maître d’armes, rêve de reprendre le flambeau paternel, tandis que les autres filles de son âge rêvent d’un beau mariage. Elle a le talent, l’instinct, la volonté. Elle ne demande qu’à apprendre. Mais cela ne suffit pas : c’est un monde dur, un monde d’hommes, où la place d’une femme est auprès de son mari, de ses enfants, de ses casseroles. Il va falloir lutter. Elle s’engage donc dans cette grande armée qui recrute partout des volontaires pour aller se battre au bout du monde. Des milliers de soldats partis « libérer » le lointain sultanat d’Azman, plaque tournante de l’esclavage, terre barbare où règnent les cannibales. Dans la violence de la guerre, elle veut acquérir seule ce que personne n’a voulu lui enseigner. Mais le grand sud, plongé dans le chaos de l’invasion, va bouleverser son destin bien au-delà de ses attentes… »


Genre : Fantasy   –   446 pages


Lire la suite »

La traque (#1 Le puits des mémoires), Gabriel Katz

« Trois hommes se réveillent dans les débris d’un chariot accidenté en pleine montagne. Aucun d’eux n’a le moindre souvenir de son nom, de son passé, de la raison pour laquelle il se trouve là, en haillons, dans un pays inconnu. Sur leurs traces, une horde de guerriers, venus de l’autre bout du monde, mettra le royaume à feu et à sang pour les retrouver. Fugitifs, mis à prix, impitoyablement traqués pour une raison mystérieuse, ils vont devoir survivre dans un monde où règnent la violence, les complots et la magie noire. »


Genre : Fantasy – 398 pages


Lire la suite »

Purge, Sofi Oksanen

« En 1992, l’union soviétique s’effondre et la population estonienne fête le départ des Russes. Mais la vieille Aliide, elle, redoute les pillages et vit terrée dans sa maison, au fin fond des campagnes.
Ainsi, lorsqu’elle trouve Zara dans son jardin, une jeune femme qui semble en grande détresse, elle hésite à lui ouvrir sa porte …
Peut-on vivre dans un pays occupé sans se compromettre ? Quel jugement peut-on porter sur ces trahisons ou actes de collaboration une fois disparu le poids de la contrainte ?
Des questions qui ne peuvent que résonner fortement dans la tête des lecteurs français. »


Genre : Littérature finlandaise   –   408 pages


Lire la suite »

Chroniques de Ténébreuses – Le cycle des légendes (Les premiers temps #2 – La romance de Ténébreuse), Marion Zimmer-Bradley

« Un monde perdu, parcouru par des vents fantômes, qui apportent avec eux d’étranges pollens, capables d’allumer le désir et de féconder les ventres : la planète Ténébreuse est la Grande Mère de toutes les Mères Fondatrices et par là même de tous les Ténébrans.  » La Planète aux vents de folie « , qui en raconte les origines, n’est pas seulement une histoire d’astronef naufragé et de courageux colons qui entreprennent de maîtriser la Mère Nature ; ils doivent en éprouver le pouvoir pour sentir qu’ils ne sont pas perdus, qu’ils sont chez eux entre les hautes montagnes où désormais ils habitent.
Leur descendance ne sera plus comme eux ; elle portera en elle les talents donnés par Ténébreuse qu’elle accroîtra de son mieux par la sélection génétique et l’éducation ; partis des ordinateurs, ils réinventeront une culture archaïque où l’esprit n’aura plus besoin des machines pour semer le chaos, rétablir l’ordre et instaurer la liberté pour tous – y compris, bien entendu pour les femmes.
« 

Les premiers temps #1 : La planète aux vents de folie


Genre : Fantasy, Science-fantasy   –   177 pages


Lire la suite »

L’art de perdre, Alice Zeniter

« L’Algérie dont est originaire sa famille n’a longtemps été pour Naïma qu’une toile de fond sans grand intérêt. Pourtant, dans une société française traversée par les questions identitaires, tout semble vouloir la renvoyer à ses origines. Mais quel lien pourrait-elle avoir avec une histoire familiale qui jamais ne lui a été racontée ?

Son grand-père Ali, un montagnard kabyle, est mort avant qu’elle ait pu lui demander pourquoi l’Histoire avait fait de lui un « harki ». Yema, sa grand-mère, pourrait peut-être répondre mais pas dans une langue que Naïma comprenne. Quant à Hamid, son père, arrivé en France à l’été 1962 dans les camps de transit hâtivement mis en place, il ne parle plus de l’Algérie de son enfance. Comment faire ressurgir un pays du silence ? »


Lire la suite »