** Bilan ** – Juillet 2022

Nombre de livres lus : 14 (dont 9 graphiques)

Moyenne de la période : 2,9/4

Pages lues : 3.953

Un coup de cœur : Oui ! Encore et toujours pour la revisite de Spirou par Émile Bravo.

Une déception : Oui ! Mon premier contact avec l’univers d’Archie Comics n’a pas été concluant.

Après un printemps et un début d’été compliqués en termes de rythme de lecture, ce mois de juillet est celui du retour en grâce. Bien que n’ayant pas encore profité de mes congés d’été (qui arrivent à grands pas, à la fin de cette semaine !), le mois de juillet – par son calme – m’a tout de même offert de belles plages de lecture ; sous le soleil quand il était clément, pas trop loin d’un ventilateur lorsqu’il ne l’était plus ! La hâte de mes congés se fait néanmoins sentir, ne serait-ce que pour profiter enfin de la véritable langueur de l’été et ralentir le rythme un temps. Nous n’avons d’ailleurs avec mon cher et tendre pas prévu de programme trop dense pour ces trois semaines à venir, si ce n’est une petite tournée de la famille éloignée géographiquement et un peu de randonnée à proximité de chez nous. J’espère en tout cas que vous n’avez pas trop souffert des chaleurs accablantes de ces derniers jours et que ceux à venir seront cléments.

♣︎ Trois excellentes lectures :

The promised neverland #6 #7 par Kaiu Shirai & Posuka Demizu

La tension constante de ce feuilleton me plonge chaque fois dans un état second. Que ce soient les personnages ou l’histoire dans sa globalité, la qualité est au rendez-vous à chaque coup.

Spirou, l’espoir malgré tout #3 par Émile Bravo

Que dire de cette revisite sans cesse bouleversante. Cela a déjà été dit sur ce blog, mais porter les aventures d’un protagoniste aussi emblématique dans une période aussi dédaléenne que celle de la seconde guerre mondiale a un impact considérable.

Un palais de flammes d’argent (ACOTAR #4) par Sarah J. Maas

Ce tome m’a envouté. Tout n’était pas irréprochable, mais les aventures de Nesta et ses compagnes me marqueront à coup sûr durablement.

♠︎ Trois déceptions :

Riverdale présente Archie par Waid & Staples

Il ne s’agit certes pas du comics originel, mais conclusion m’est faite que cet univers n’est tout simplement pas pour moi.

Lore Olympus #1 par Rachel Smythe

Quelle déception. Graphiquement, il n’y a rien à redire : c’est sublime et inventif. Mais scénaristiquement, c’est une autre paire de manches. Si vous suivez le lien vers mon article, scrollez jusqu’en bas et suivez le lien de blog vers une critique on-ne-peut plus pertinente sur les « soucis » que posent cette adaptation très libre.

Ne vous fiez pas aux apparences par Tess Sharpe

Tout était là, et pourtant la « sauce » ne prend pas. Dommage, car son précédent roman Mon territoire avait été un de mes « chocs » de ces dernières années.

♥︎ Les personnages du mois

Belly dans L’été où je suis devenue jolie par Jenny Han

Une adolescente de quinze ans extrêmement bien dépeinte, qui m’a emmenée avec elle et ses proches au sein d’un été qui semble sans fin.

Nesta, Emerie & Gwyn dans Un palais de flammes d’argent (ACOTAR #4) par Sarah J. Maas

Voilà trois héroïnes que je ne suis pas près d’oublier. Trois femmes qui vont recouvrer le contrôle de leurs vies et de leurs corps et déceler ainsi une nouvelle force.

♦︎ Les univers du mois

Lore Olympus #1 par Rachel Smythe

Charmée par l’esthétique et la palette de couleurs proposées par l’autrice, ce fut à défaut d’être un ravissement de lecture un réel plaisir visuel.

Spirou, l’espoir malgré tout #3 par Émile Bravo

Une seconde guerre mondiale malheureusement plus vraie que nature… du point de vue de la Belgique !

L’appel de Cthulhu par Gou Tanabé (d’après H.P. Lovecraft)

Gou Tanabé a l’art et la manière d’instiller le malaise et l’effroi merveilleusement décrit par le maître de Providence dans ses œuvres. Une magnifique transposition, encore une fois.

Une scène, une phrase…

Mon choix ce mois-ci se porte sur deux citations de La force des introvertis par Laurie Hawkes. Personnellement plutôt à l’aise avec mon introversion modérée, il me taquinait tout de même d’effectuer une lecture dans ce genre, ne serait-ce que pour voir ce qu’elle pourrait ou non m’apporter.

« Les introvertis sont en général des gens faciles à vivre. Ils ne sont pas envahissants, ne réclament pas des brouettes d’attention, ne font guère de scènes, ce qui ne signifie pas qu’ils soient dépourvus de personnalité et prêts à tout accepter. »

« Pour être un introverti heureux, il s’agit de faire la paix avec ses propensions et besoins, plutôt que les ignorer ou se les reprocher. Cela nécessite de trouver un mode de vie qui en tienne compte, de s’entourer de personnes qui nous acceptent ainsi. »

Et vous, votre mois a-t-il été ponctué de coups de cœur ? De déceptions ?

6 réflexions sur “** Bilan ** – Juillet 2022

  1. Steven dit :

    Et bien que de lectures ! Bravo ! Et tes vacances qui arrivent à grands pas, on aime encore plus.
    J’adore l’idée de la moyenne sur la période écoulée. Il se pourrait bien que je reprenne l’idée le mois prochain. Surtout que tu dévoiles une moyenne plus que raisonnable.

    Bonnes vacances à toi et merveilleux mois d’août 😉

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s