Lore Olympus #1, Rachel Smythe

Genre : Romance fantasy 🇳🇿

368 pages

Note : 2 sur 4.

« PersĂ©phone, jeune dĂ©esse du printemps, est nouvelle au Mont Olympe. Sa mĂšre, DĂ©mĂ©ter, l’a Ă©levĂ©e exprĂšs dans le royaume des mortels, pour la protĂ©ger des tentations. Mais aprĂšs que PersĂ©phone lui a promis de s’entraĂźner comme vierge sacrĂ©e, elle est autorisĂ©e Ă  aller Ă  l’universitĂ© et Ă  vivre dans le monde glamour et trĂ©pidant des dieux. Lorsque sa colocataire, ArtĂ©mis, l’emmĂšne Ă  une fĂȘte, sa vie entiĂšre change : elle y rencontre HadĂšs et l’Ă©tincelle est immĂ©diate avec le souverain charmant, mais incompris des Enfers. Tout s’accĂ©lĂšre alors, PersĂ©phone doit maintenant naviguer entre les jeux stratĂ©giques et les relations dĂ©routantes qui rĂ©gissent l’Olympe, tout en trouvant sa place et en affirmant son pouvoir. »

Depuis sa sortie au dĂ©but de l’annĂ©e en VF papier, le webtoon Lore Olympus semble ĂȘtre un sacrĂ© phĂ©nomĂšne qui enchaĂźne les coups de cƓur. N’Ă©tant pas particuliĂšrement friande de mythologie en gĂ©nĂ©ral, je dois vous avouer que c’est surtout la palette de couleurs promise par la couverture qui m’a donnĂ© envie de dĂ©couvrir cette Ɠuvre qui est une rĂ©Ă©criture de l’histoire d’amour entre PersĂ©phone – dĂ©esse du printemps de son Ă©tat – et HadĂšs – le fameux dieu des Enfers. Autant dire deux attributions antinomiques !

… Et je dois avouer avoir Ă©tĂ© tout d’abord follement dubitative durant les premiĂšres pages. Nous sommes ici ni plus ni moins jetĂ© dans une histoire avec cette impression dĂ©sagrĂ©able de la prendre en cours. Je vous conseille donc vivement de bien lire le rĂ©sumĂ©, qui apporte tout de mĂȘme des Ă©lĂ©ments de contextes importants pour bien situer la rĂ©Ă©criture proposĂ©e par Rachel Smythe.

Ici, les Dieux parlent comme vous et moi au quotidien et vivent dans le confort le plus moderne qui soit. Ainsi possĂšdent-ils voitures, tĂ©lĂ©phones, tĂ©lĂ©vision et semble-t-il une bonne dose d’ennui. C’est assez marrant de constater que nous avons tout du long davantage l’impression de suivre une bande de potes que les DĂ©esses et Dieux de l’Olympe et cela apporte quelque chose d’original Ă  cette Ɠuvre bien atypique. Pour le reste, l’intrigue est un peu vaine et manque – en tout cas dans ce premier tome – d’enjeux et de contextes autres que la simple mise en place d’une romance.

Si je suis de ce fait assez peu convaincue par l’histoire en elle-mĂȘme, les dessins en revanche m’ont vraiment charmĂ©. Rachel Smythe a indĂ©niablement une patte, un style bien Ă  elle qui sait faire le clin d’Ɠil nĂ©cessaire Ă  l’art Grec ancien et se permet une utilisation des couleurs trĂšs libre : Ă©tant donnĂ© qu’elle met en scĂšne des Dieux, tout est possible et elle y va Ă  fond ! Et enfin, comment ne pas parler de la sublime PersĂ©phone, qui dĂ©gage une sensualitĂ© absolument incroyable, sorte de Betty Boop ethĂ©rĂ©e. Les autres personnages manquent pour l’instant un peu de charisme (HĂ©ra et Apollon exceptĂ©s) mais cela est plutĂŽt Ă  mettre sur le dos du manque de fond que sur la forme en elle-mĂȘme.

En conclusion
 Moyennement convaincant. Le plaisir visuel est bien lĂ , mais j’attends davantage narrativement de la suite.

â†Ș L’incroyablement informatif article de Lalalalivres que je vous conseille vivement de lire – Ă  moi, il m’a appris Ă©normĂ©ment de choses. Merci Ă  elle.


16 réflexions sur “Lore Olympus #1, Rachel Smythe

  1. tampopo24 dit :

    Ce webtoon m’intrigue depuis le dĂ©but mais j’ai tendance Ă  mettre la barre tellement haute en matiĂšre de mythologie que j’ai peur de m’y lancer et ce que tu dis de l’histoire assez moyenne au final ne me rassure pas…
    Il paraĂźt qu’il serait dispo en ligne sur sa plateforme d’origine, je vais peut-ĂȘtre le tester comme ça d’abord 😅

    Aimé par 1 personne

  2. ducotedechezcyan dit :

    J’ai commencĂ© Ă  lire cette histoire sous le format webtoon et j’ai aussi Ă©tĂ© plutĂŽt emballĂ©e par les dessins et les couleurs. MalgrĂ© tout je suis comme toi dubitative pour ce qui est de l’intrigue et les relations entre les personnages, mĂȘme si elles dĂ©noncent pas mal de comportements. J’hĂ©site Ă  poursuivre, surtout sachant que c’est encore en cours.

    Aimé par 1 personne

  3. Steven dit :

    MalgrĂ© tout l’engouement envers cette sĂ©rie, je n’Ă©tais que trop peu intriguĂ© et ton avis me laisse entendre que j’ai bien fait de ne pas tenter l’expĂ©rience. Il y a dĂ©jĂ  Ă©normĂ©ment de titres concernant les mythes Ă  dĂ©couvrir pour me permettre d’ĂȘtre sĂ©lectif.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s