**Bilan** – Mois de Mai 2022

Nombre de livres lus : 19 (dont 11 graphiques) 

Moyenne de la période : 2,9/4

Pages lues : 4.701

Un coup de cœur : Et non, pas ce mois-ci.

Une déception : Une lecture en particulier, malgré de bons points (et aussi à cause de cela, car elle avait tout pour être géniale) m’a déçue – il s’agit d’Un viking en terre de feu d’Alice Simmer.

La fin du mois de mai et cette amorce de juin me laissent sur les rotules 🥲. En cause, trois très beaux évènements qui se sont enchaînés : le mariage d’un couple d’amis de mon cher et tendre, l’anniversaire surprise de ma précieuse maman le lendemain et enfin, celui (surprise, aussi) de l’homme de ma vie avant-hier. Un évènement ponctué de joie et d’émotions, où il a pu réunir tous ses proches le temps d’un week-end fort réussi, mais qui m’a pour le coup absolument lessivé.

C’est toutefois peu de le dire, je n’ai pas lu ces dix derniers jours et compte désormais bien me rattraper en terminant tranquillement mes lectures en cours. Il me reste en plus un article en retard à rédiger sur le blog ainsi qu’à rattraper les différents articles publiés chez mes blogueuses et blogueurs favoris ! Le mois de juin s’annonce relativement calme aussi bien professionnellement que personnellement et de ce fait propice aux belles découvertes livresques.

♣︎ Trois excellentes lectures graphiques :

Une BD politique engagée qui synthétise une affaire clé de ces dernières années n’ayant toujours pas trouvé sa conclusion.

Départ en fanfare pour ce manga SF à l’esthétique radieuse et au scénario efficace.

J’apprécie toujours autant cette série diablement efficace. Ma chronique est en retard, mais devrait arriver dans la semaine.

♠︎ Deux déceptions romanesques :

Les faits historiques sont indéniablement là et l’on s’en délecte tout au long de la lecture. Cependant, les amours de nos deux héros ne m’ont pas embarqué – un comble pour une romance.

Quelle lecture compliquée… J’avais tant envie de passer un bon moment et d’aimer ce titre, mais il ne s’est pourtant pas révélé à la hauteur de ce que j’attendais, ne mettant pas assez son univers de fantasy en avant malgré d’excellentes idées.

♥︎ Les personnages du mois

Je « fangirl » totalement le non-couple de cette saga qui me met dans tous mes états à chaque lecture ! Plus sérieusement, et malgré un tome 6 en dessous, c’est un très bel hommage aux pouvoirs des livres, de la lecture et plus largement des mots. Je n’écrirai pas de chroniques concernant les #5 et #6, ayant oublié de prendre des notes durant ma lecture.

Je n’ai pas tout aimé dans ce roman ; néanmoins, son héroïne féminine, aussi forte qu’elle est instable, me restera longtemps en tête.

Nick et Charlie ♥️💙

♦︎ Les univers du mois

Il est peu courant de lire une fantasy aussi urbanisée que celle-ci. J’ai été fascinée par la description de cette cité commerciale qui semble cacher un monde du dessous particulièrement mystérieux.

La fac, la coloc’, les émois amoureux, les jobs et les amitiés qui vont et viennent… Starlight n’est pas du tout une lecture révolutionnaire, mais son univers estudiantin m’a fait passer un bon moment de nostalgie.

Blissful Land est une véritable parenthèse apaisante dans un quotidien parfois bruyant. Le rythme lent, la volonté de nous faire prendre une pause pour admirer chaque détail, tout cela m’a beaucoup plu.

Une scène, une phrase…

Viendra le temps du feu est ce genre de lecture qui si on se laissait faire, aurait toutes les chances de finir stabilotée et annotée de part en part. Extraits :

« Pour se protéger du monde il faut devenir invisible, transparente. Qui n’a pas de contours ne devient jamais cible. »

« Notre espèce ne durera peut-être plus longtemps. Et nous ne serons pas la première à connaître une extinction massive. Mais nous sommes la seule à avoir sciemment condamné la majeure parie de sa population pour sauver quelques-uns. »

« Ce lieu était jadis une grande librairie, un cercle de lecture où des hommes comme moi pouvaient se retrouver. Le terme librairie, je ne l’ai pas appris de toi ni de l’école. Un mot comme tant d’autres, qui n’est plus recensé dans aucun dictionnaire, ne désignant plus rien dans la réalité qui est celle d’aujourd’hui. Ce mot, ce qu’il contient, m’a donné de la joie, de l’espoir, de la rage. Par ce mot j’ai compris tout ce dont on nous prive. Ce qui n’a pas de nom est réduit au silence et nommer rend visible, avère une existence. »

Et vous, votre mois a-t-il été ponctué de coups de cœur ? De déceptions ?

20 réflexions sur “**Bilan** – Mois de Mai 2022

  1. tampopo24 dit :

    Ah les beaux jours et toutes ces occasions de faire autre chose que lire lol
    Courage à toi !
    Je suis ravie de voir que toi aussi tu fangirlises sur le non couple de Library wars lol
    J’ai aussi adoré l’univers de Le sang de la cité, je compte d’ailleurs lire le tome 2 cet été 😀
    Et j’aurais aimé que tu aimes toi aussi de Sang et de cendre, même si j’entends parfaitement tes critiques.
    Très beau mois de juin à toi !

    Aimé par 1 personne

  2. Steven dit :

    Un prolifique et varié bilan, bravo !
    C’est drôle comme Le Sang et la Cendre divise. Perso, je l’ai adoré et il m’a réconcilié avec la plume de l’auteure que je trouvais bien trop plate précédemment. Comme quoi, chaque lecteur à son propre ressenti et perception des choses 😉

    Je te souhaite autant de doux moments de lectures ainsi qu’un excellent mois de juin !

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s