Blissful land #1, Ichimon Izumi

Genre : Historique đŸ‡ŻđŸ‡”

196 pages

Note : 3 sur 4.

« Tibet, XVIIIe siĂšcle, dans un village au milieu des montagnes. Kang Zhipa, apprenti mĂ©decin, fait la connaissance de sa fiancĂ©e, Moshi Lati, venue d’une contrĂ©e lointaine. Pour ces futurs mariĂ©s aussi tendres que naĂŻfs, apprendre Ă  se connaĂźtre est dĂ©jĂ  toute une aventure. Pas Ă  pas, au rythme des cueillettes d’herbes mĂ©dicinales et des prĂ©parations de remĂšdes ou de plats traditionnels se tisse le rĂ©cit du quotidien chaleureux d’une terre qu’on dirait bĂ©nie des cieux. »

Blissful Land est le premier tome d’un manga historique qui en comptera au total cinq. L’histoire est simple : nous suivons une tranche de l’existence du jeune Kang Zhipa, apprenti mĂ©decin au Tibet au XVIIIe siĂšcle. Sa maisonnĂ©e et lui recueillent une famille de voyageurs Ă©trangers en route pour donner la fille, Moshi Lati, en fiançailles. Puis cette famille prend son dĂ©part et laisse la future Ă©pouse sur place : Ă  sa grande surprise, Kang Zhipa apprend qu’elle va se fiancer
 avec lui ! Ils vont donc faire connaissance au fil des pages et commencer Ă  s’apprĂ©cier.

Vous vous en doutez, le tout est trĂšs contemplatif ! C’est en effet un premier tome qui prend le temps de poser les bases d’une histoire privilĂ©giant la simplicitĂ© et un rythme lent Ă  de l’action Ă  tout-va, avec de nombreuses cases « silencieuses » invitant Ă  la contemplation. TrĂšs franchement, j’ai trouvĂ© cela extrĂȘmement reposant et pas du tout ennuyant, dans le sens oĂč notre attention est tout de mĂȘme captĂ©e par de multiples dĂ©tails : vĂȘtements, intĂ©rieurs, nourriture, soins mĂ©dicinaux et art de reconnaĂźtre les plantes. Il y a entre ces pages quelque chose de trĂšs idyllique, un peu « cottagecore », qui nous coupe totalement du monde extĂ©rieur pour quelques heures de quiĂ©tude au son du chant des oiseaux.

Le dessin est bien entendu trĂšs rĂ©ussi ; je parlais des dĂ©tails au-dessus (vĂȘtements, etc.) mais les visages sont Ă©galement fortement beaux, avec de belles expressions qui ont dans le cadre de ce type de rythme toute leur importance. Nos deux jeunes gens sont en effet aux prises avec des sentiments contradictoires ; ils se plaisent indĂ©niablement et partagent de nombreux points communs, mais quelques Ă©motions « nĂ©gatives » sont tout de mĂȘme lĂ  : mal du pays, pression sentimentale, 
 J’espĂšre que cette piste sera d’ailleurs davantage creusĂ©e par la suite, car cette partie est ici rapidement expĂ©diĂ©e.

N’ayant pas encore lu Bride Stories, je ne peux guĂšre Ă©tablir cette comparaison que je lis un peu partout ; cependant, ce premier tome de Blissful land dĂ©gage Ă©normĂ©ment de bienveillance et de calme et ne me donne qu’une envie : poursuivre l’aventure auprĂšs de nos deux jeunes futurs tourtereaux.

En conclusion
 Un premier tome qui augure du bon pour la suite !

â†Ș L’avis nuancĂ© des Blablas de Tachan (attention, elle chronique les deux premiers tomes) et celui de Songe d’une nuit d’Ă©tĂ© qui n’a comme cela est mon cas pas lu Bride Stories.


5 réflexions sur “Blissful land #1, Ichimon Izumi

  1. tampopo24 dit :

    Tu le sais, je suis moins fan que toi, comparaison Ă  Bride Stories oblige (d’ailleurs il faut trop que tu testes maintenant !). Cependant j’avoue quand mettant ça de cĂŽtĂ©, j’ai bien plus apprĂ©ciĂ© le dĂ©paysement dans le deuxiĂšme tome 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s