Library Wars : Love & war #3 #4, de Kiiro Yumi (d’après le roman d’Hiro Arikawa)

Genre : Dystopie 🇯🇵

2×192 pages

Note : 4 sur 4.

Mon avis sur les deux premiers tomes >ici<.

« Iku a décidé de suivre ses deux modèles : son « prince charmant » qui lui a donné envie d’intégrer le corps des bibliothèques, et qu’elle aime sans le connaître, ainsi que Dojo, son supérieur très exigeant et sévère, mais aussi bon soldat.

Malheureusement, il semblerait que les deux soient incompatibles, vu que Dojo se met à critiquer le ‘prince’ d’Iku… »

Mi-février, j’avais découvert et apprécié les deux premiers tomes de cette série de mangas populaire et ces deux suivants ne font que confirmer tout le bien que j’en pense ! Tant et si bien que j’ai commencé à regarder l’animé en parallèle…

Nous suivons toujours le laborieux apprentissage d’Iku Kasahara, première recrue femme des Forces spéciales du Corps des bibliothécaires. Sportive, efficace, sérieuse, Iku est aussi une incroyable balourde, ce qui a le don de rendre chèvre son supérieur direct, le lieutenant Dojo. Deux intrigues sont le fil rouge de ces tomes : la venue des parents d’Iku, qui ignorent qu’elle est militaire, ainsi qu’une mission spéciale de protection qui va entraîner bien des mésaventures et des interrogations.

Library Wars nous propose à nouveau dans ces deux tomes très complémentaires un mélange efficace fait d’une dystopie bien pensée (un conflit politique violent autour des livres et plus largement, de la liberté d’expression) et d’une pincée de romance et de vie quotidienne. Ainsi, nous suivons aussi bien nos personnages sur le terrain que dans la vie de tous les jours, où il faut s’entraîner, effectuer les tâches quotidiennes en bibliothèque, assurer la sécurité directe des usagers et jongler avec ses sentiments contradictoires.

À ce jeu-là, ce sont Iku et Dojo qui supplantent tout le monde ! C’est bien simple, les interactions entre ces deux-là sont tout à la fois drôles et tendres. Aucun des deux n’est capable de comprendre ce qu’il ressent véritablement : Iku est bornée à l’idée de retrouver son ‘prince’, ce militaire qui l’a sauvée d’une censure lorsqu’elle était lycéenne. Dojo, lui, se veut avant tout un professionnel rigoureux, mais ses sentiments sont plus forts que sa raison et sa tendance à surprotéger Iku va se retourner contre lui. Il s’en voudra donc amèrement lorsque celle-ci se retrouve en grand danger à cause d’une de ses décisions, révélant au passage un côté de sa personnalité très touchant qui ne transparaît pas souvent.

Library wars me surprend donc agréablement en mélangeant tranches de vie et histoire politique en fil rouge. Un mélange gagnant !

En conclusion Lecture très agréable, j’ai hâte de lire la suite !

↪ Vous ?


2 réflexions sur “Library Wars : Love & war #3 #4, de Kiiro Yumi (d’après le roman d’Hiro Arikawa)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s