Heartstopper #2 #3, Alice Oseman

Genre : Romance 🇬🇧 – 300 & 357 pages

Mon avis sur : le tome 1

#2 : Un secret

« Voici l’histoire de deux lycéens.
Deux amis qui ont appris à se connaître, à s’apprécier.
Puis un baiser a tout fait basculer. Un baiser et Nick a paniqué.
Il aime Charlie.
Il veut être avec lui. Mais est-il prêt à affronter le regard des autres ? Cette question, il ne peut la résoudre seul.
Heureusement, Charlie est à ses côtés.
Et, ensemble, main dans la main, ils vont avancer. »

Note : 4 sur 4.

♥️♥️♥️

Le premier tome d’Heartstopper, lu en fin d’année dernière, m’avait énormément plu – que ce soit au niveau de l’histoire en elle-même ou encore du trait. Cependant, je n’aime pas (sauf à de rares exceptions) décréter qu’un premier volume est un coup de cœur, préférant avant cela en savoir davantage. C’est désormais chose faite avec ce merveilleux second tome et … la série Heartstopper est bien un coup de cœur avéré !

L’action reprend ici exactement là où elle s’était arrêtée au tome précédent, à savoir que Nick et Charlie se sont embrassés. Un baiser qui les laisse plus que perdus ! Charlie a en effet à la fois peur de perdre l’amitié de Nick, mais aussi de revivre l’année terrible qui a suivi la révélation publique de son homosexualité à l’école : une année de harcèlement qui l’a profondément marquée. De son côté, Nick, qui se pensait hétérosexuel, voit ses certitudes bouleversées … Et comprend enfin ce que jusque-là il ne s’avouait pas : il a des sentiments bien réels pour Charlie, au-delà de l’amitié.

De là, ce tome va principalement se concentrer sur les prémices d’une potentielle relation de couple entre les deux, le tout avec cette bienveillance et cette sensibilité toute particulière qui caractérisent le travail d’Alice Oseman : deux caractéristiques (agréables !) qui ressortent aussi bien dans le visuel que dans le scénario, pour un plaisir de lecture qui confine au merveilleux !

On observe ici les deux garçons tâtonner avec toute la bienveillance et la gentillesse qui les caractérise. Sans rire, ce comic est une ode à l’écoute, au respect de l’autre, à la compréhension, à l’amitié et à l’amour … Tant et si bien (hypersensible bonjour) que j’en ai eu les larmes aux yeux plus d’une fois, ce qui ne m’était pas arrivé devant une BD depuis un bon moment (depuis Miss Charity, et cette scène où le père de l’héroïne montre enfin un peu d’affection envers sa fille). Je n’en dirai pas plus car si vous aimez cet univers, chaque scène, chaque rapprochement, chaque lutte se savoure avec émerveillement, et notamment grâce à un dessin qui, s’il n’est pas beau à tomber, croque parfaitement les petits détails qui font la personnalité de chacun : le poster d’un livre d’Evelyn Waugh dans la chambre de Charlie, les Vans usées de Nick, les sourires pensifs, et surtout, surtout ce regard rempli d’amour que je n’ai jamais vu aussi bien dessiné.

Bref, c’est à tomber.

#3 : Un voyage à Paris

« Ceci est l’histoire de deux lycéens. Amis, puis petits amis, ils apprennent ensemble à affronter le regard des autres. Depuis que Nick a fait son coming out auprès de sa mère, Charlie et lui tentent de plus en plus de s’affirmer en tant que couple. Mais entre les cours et les examens, ils peinent à trouver le temps de se voir. Heureusement, le voyage scolaire arrive à grands pas ! Et quoi de mieux qu’une excursion à Paris pour se retrouver entre amoureux ? »

Note : 4 sur 4.

J’enchaîne donc sans plus attendre sur ce troisième tome, après mon coup de cœur sur le second. Le coup de foudre est moins important ici, mais l’œuvre est toujours d’une très grande qualité, je vous rassure.

La fin de l’année scolaire arrive enfin ! La période des examens fait que Nick et Charlie se voient parfois un peu moins. Néanmoins, les sentiments sont toujours là et ils n’hésitent pas à profiter d’un instant pour échanger baisers et petites attentions, toujours plus ou moins à l’abri des regards qu’ils ne se sentent pas prêts à affronter. En effet, en tant que jeune couple gay, être ensemble ne coule pas de source : le regard des autres, l’homophobie latente et les questions intrusives sont légion.

Cependant, un voyage scolaire à Paris, avant les vacances d’été, va apporter un peu de légèreté à la vie de toute la petite bande. Nick, Charlie, leurs amis, ainsi que deux très attachants professeurs prennent le bus direction la plus belle ville du monde (ce n’est pas moi qui le dit !). Un voyage qui va faire évoluer de nombreuses relations, à commencer par celle de Charlie et Nick.

Les chambres mixtes étant interdites, Charlie et Nick vont se retrouver ensemble, à la fois pour leur plus grand bonheur, mais aussi leur plus grande gêne, car en filigrane, le désir et l’appréhension de la première relation sexuelle ensemble se dessine. Le sujet ne sera jamais frontalement abordé (sauf à un moment) mais Alice Oseman le gère avec une douceur salutaire, comme à son habitude. En outre, ce tome – même si cela avait été amorcé dans le précédent – met davantage en avant les problèmes personnels auxquels nos personnages font face en tant qu’individu. Ainsi, le parfait Nick se fissure un peu lorsqu’on l’observe chercher l’attention d’un père aux abonnés absents. Quant à Charlie, si sa relation avec Nick l’épanouit, il n’en a pas fini avec ses vieux démons, et en particulier des troubles alimentaires que son amoureux, observateur, va mettre peu à peu à jour.

À noter aussi le développement des autres personnages : le duo Tao/Ella notamment est très mignon et j’ai eu plaisir à suivre leur histoire. Mais celle que j’ai adorée concerne les deux professeurs accompagnateurs et leur discussion, au détour d’un verre, sur l’homosexualité. Une scène où quelques phrases appellent mille interprétations et idées, à l’image finalement de tout le travail de détails que fournit Alice Oseman sur cet univers.

Des enjeux assez dramatiques donc, traités (je me répète !) avec bienveillance et délicatesse. Pour tout vous dire, je ne suis pas du tout « collectionneuse » avec les livres, mais les Hearstopper font partie de ses rares titres que j’ai envie de posséder pour pouvoir les parcourir à loisir.




13 réponses à « Heartstopper #2 #3, Alice Oseman »

  1. […] précédents : Tome #1 ; Tome #2 et #3 ; Tome […]

    Aimé par 1 personne

  2. […] de cette merveilleuse réussite qu’est la série Heartstopper d’Alice Oseman, avec ces tomes 2 et 3 tendres et graves (j’ai d’ailleurs terminé le tome 4 il y a quelques jours : quelle merveille). De […]

    Aimé par 1 personne

  3. Je découvre que Heartstopper a été traduit en français, je suis trop contente ! J’ai découvert cette série sur Webtoon en anglais et ça a été tout de suite un coup de coeur ❤
    Normalement le tome 4 ne devrait plus tarder, il a été publié en anglais il y a quelques mois. 😉

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai hâte de l’avoir entre les mains !

      J’aime

  4. Cette saga me fait très envie. Les avis sont tellement bons et enthousiaste comme le tien. Je sens que je vais finir par craquer et essayer un jour !

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne peux que t’encourager ^.^ !

      Aimé par 1 personne

  5. […] Un coup de cœur : Oui ! Pour les volumes 2 et 3 d’Heartstopper, d’Alice Oseman. […]

    Aimé par 1 personne

  6. J’aime beaucoup cette série, elle est très bien faite et super choupie 🙂
    Kin

    Aimé par 1 personne

  7. Avatar de Ecla'Temps
    Ecla’Temps

    Je ne l’ai toujours pas lu et pourtant ce n’est pas l’envie qui me manque ! 😀
    Il faut vraiment que je prenne le temps de le découvrir d’autant plus que ton avis donne très envie !

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne peux que t’encourager 🙂🙂

      Aimé par 1 personne

  8. L’effet Heartstopper a encore frappé.
    C’est un titre tellement beau, doux et bienveillant même dans le tournant dramatique qu’il prend. Comme toi, vraiment j’adore ce titre !

    Aimé par 1 personne

    1. Exactement ! J’ai hâte de lire la suite 🙂

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :