#7 – Bilan d’août à octobre 2018

Nombre de livres lus : 11

Moyenne de la période : 2,45/4

Pages lues : 3667

Un coup de cœur : non.

Une déception : La femme qui ressuscite, Nadia Oswald. Il m’a été impossible de rentrer dans l’histoire.

D’excellentes lectures quand même …

  • Miss Jane de Brad Watson. Un roman américain nous narrant la vie de cette Miss Jane, née avec une malformation qui bouleversera tout le déroulé de sa vie. Un roman que j’ai vraiment beaucoup aimé sur le handicap, avec en toile de fond la vie de laissés-pour-compte du sud des Etats-Unis durant les années 20-30. Si vous aimez les romans contemplatifs, foncez !
  • Les heures rouges de Leni Zumas. Un superbe roman féministe, militant, intelligent, particulièrement fort, qui imagine un futur très proche (un lendemain en fait) où l’avortement est interdit et les parents célibataires vont bientôt l’être. Si vous n’en avez pas entendu parler et que le sujet vous intéresse, je vous le conseille très fortement.
  • Le tome 1 de Luna de Ian McDonald, qui m’a époustouflé. Un début de saga familiale SF tonitruant, mêlant politique, considérations humanistes & guerres d’entreprises.

 

Les personnages du trimestre:

  • Mary Anning (Prodigieuses créatures, Tracy Chevalier) : Une femme qui a réellement existé et que je ne connaissais malheureusement pas. À une époque où les femmes n’avaient aucun accès à l’étude des sciences et n’étaient pas prises aux sérieux dans ces disciplines, elle a – en autodidacte ! – appris la paléontologie, fait des découvertes majeures et entretenu une correspondance foisonnante avec d’éminents scientifiques de l’époque, qui lui doivent énormément.
  • Azincourt (Les enchantements d’Ambremer – #1 Le Paris des merveilles de Pierre Pevel) : j’ai eu un coup de foudre pour ce chat délicieusement snob, se parant d’un faux accent so british. Le Paris des merveilles est une lecture de vacances absolument délicieuse et intelligente. Pensez-y cet hiver 😉

 

L’univers du mois :

• Le XIIème siècle d’Aliénor d’Aquitaine et de Louis VII dans Le roi disait que j’étais Diable de Clara Dupont-Monod : c’est le temps des Croisades, de l’unification d’un territoire qui deviendra le royaume de France, de l’égémonie chrétienne en Europe et même plus loin, de l’étouffement des cultures régionales par la religion. Une période fascinante.

 

Une scène :

• Ne jamais négliger l’importance des mots et du langage dans la transmission (Toutes les femmes sauf une de Maria Pourchet) :

« Rien ne commence par le lait, tu sauras ça, hors pour les bêtes. Chez les animaux que nous sommes, fous du désir de parler, ça commence par la catastrophe de la langue. Les mots qu’on nous dit, les phrases pour nous assommer, les phrases pour nous gouverner, les phrases pour endormir, interdire, séparer, les phrases pour reproduire. Une fille après l’autre tenues par la langue que désormais je m’occupe à défaire (…).« 

30


 

 

Publicités

11 réflexions sur “#7 – Bilan d’août à octobre 2018

    • Alors je n’ai pas lu Debout-Payé mais je pense le faire prochainement. Concernant Camarade Papa, c’est une lecture que j’ai beaucoup aimée, cependant en écrire une chronique m’est compliqué : il y a beaucoup de choses à dire que j’ai beaucoup de mal à organiser ; il y développe une vision de la colonisation particulière, qu’on a peu vue ailleurs. Pour te donner une idée, sa plume est assez imagée et sa manière d’écrire décousue et pas tellement linéaire ; ça demande une certaine implication en somme. 🙂

      Aimé par 1 personne

      • Ah oui désolée je ne sais pas pourquoi mon esprit a vu Debout-payé au lieu de Camarade papa dans les couverturesˆˆ’.
        Ok je vois un peu le genre d’écriture et de lecture que ça peut être, et finalement les deux livres ont l’air très intéressant au niveau des sujets abordés! Un auteur a essayé du coup je pense 🙂

        Aimé par 1 personne

        • Oui, le tire Debout-payé est presque écrit en plus gros caractères que Camarade Papa sur la couverture !
          C’est indéniablement à essayer pour te faire ton propre avis, en effet, car son écriture ainsi que ses idées ne laissent pas indifférentes !

          J'aime

  1. Très jolie présentation ! Je découvre pour la première fois et j’adore comment tu résumes tes lectures de la période, ça marque 🙂
    J’ai aussi Prodigieuses créatures dans ma PAL et j’ai commandé le Clara Dupont Monod après avoir lu ta chronique, j’espère que je les apprécierai moi aussi.
    Belles prochaines semaines de lecture 😀

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s